Water Makes Money

Un documentaire choc sur la privatisation de l’eau

Trailer Trailer
Film en entier Film en entier

Description officielle du film...

L’eau est, avec l’air que nous respirons, un élément indispensable aussi bien pour les êtres humains que pour les animaux et les plantes. Le 27 juillet 2010, l’Assemblée générale de l’ONU a reconnu que l’accès à une eau potable et propre était un droit fondamental. Pourtant, l’eau devient de plus en plus l’objet d’intérêts économiques pour des entreprises privées, qui sont exclusivement vouées à réaliser du profit pour leurs actionnaires. Il ne s’agit pas d’un problème qui touche uniquement les pays en développement. Partout, où des collectivités locales à faible capacité financière cherchent à réduire leurs charges, Veolia et Suez, les deux plus grandes entreprises actives dans le commerce de l’eau du monde, se manifestent. À elles deux, ces entreprises forment un duopole peu transparent, qui fournit par exemple de l’eau à près de 80% de la population française. Les conséquences de ce commerce : une augmentation rapide des prix pour le consommateur, un manque de transparence et, souvent, de la corruption. Les acteurs mondiaux ont cependant appris la leçon et nient avoir quelque chose à voir avec une quelconque privatisation. Leurs nouveaux modèles commerciaux ont des noms qui sonnent bien mieux, tels que « Public Private Partnership » ou encore « Cross Border Leasing ». Mais le résultat est toujours le même.

Le documentaire “Water Makes Money” nous révèle comment les villes et les collectivités locales en viennent à céder la gestion de l’eau à des entreprises privées. Le film montre que les risques entrepreneuriaux sont mis à la charge des contribuables, mais que les profits sont eux privatisés. Il expose également, comment plusieurs régions ont réussi à reprendre le pouvoir sur cet élixir de vie qu’est l’eau.

Autres critiques...

“Qu’est-ce qui se passe, lorsqu’une entreprise privée assume l’approvisionnement en eau d’une ville ? Si l’on en croit les réalisateurs hambourgeois, Leslie Franke et Herdolor Lorenz, les prix augmentent, la qualité de l’eau diminue et les canalisations se délabrent. C’est tout particulièrement en France, où la gestion de l’eau a subi une privatisation partielle de grande échelle déjà au début des années 1980, que ces deux réalisateurs ont fait ces observations. C’est pour cela qu’une majeure partie de leur documentaire, Water Makes Money, a été tourné dans ce pays.

Ce n’est cependant pas la seule raison : les entreprises françaises Veolia et Suez tentent à présent de conquérir le marché mondial. Toutes deux sont actives en Allemagne et Veolia a indiqué être à elle seule impliquée dans l’approvisionnement en eau de 300 municipalités telles que Berlin, Brunswick et Gera. En France, toujours plus de villes et de collectivités locales reprennent au contraire les rênes de la distribution d’eau, après les mauvaises expériences faites par le passé.

Pour les entreprises, ce documentaire critique, dans lequel il est également question de corruption dans le cadre de la privatisation de l’eau, paraît à un moment inopportun. Veolia a porté plainte pour diffamation. Le ministère public français a ouvert une procédure d’enquête. Ce documentaire, financé entre autres par l’Institution de financement du cinéma Hamburg Schleswig-Holstein (FFHSH) et la chaîne Arte, sera malgré tout diffusé.” – Hamburger Abendblatt



Informations techniques et droits d'auteurs...

Production: Leslie Franke et Herdolor Lorenz
Scénario: Leslie Franke
Production: Kern Filmproduktion
Acteurs: Marc Laimé, Jean Luc-Touly
Pays: Allemagne, France
Année: 2010
Durée: 90 min
Langue (audio): français, allemand
Langue (sous-titres): français, allemand
Droits mondiaux: KernFilm

Plus d'informations

Tags

Argent Eau potable Globalisation







Films recommandés sur le thème "Eau"

D'autres films sur le thème "Eau"

<< Retour au sommaire "Eau"